« Arrêt « franc » | Accueil | Médecine, c'est DALLAS »

23/07/2008

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

Tant que les laboratoires pourront faire des bénéfices, l'homme ne sera jamais pris en considération, sauf son porte-monnaie !

Dans notre système d'économie marchande, que les labos fassent des bénéfices est dans l'ordre des choses : c'est apparemment le moins mauvais système !

Qu'il commercialisent des produits bidons n'est pas pour me choquer non plus : comme les pilules ou pommades pour maigrir, il y aura toujours des gogos crédules pour les acheter. Le problème dans le cas des aides au sevrage tabagique, c'est que les médecins en sont rendus complices.

Dans le passé le médecin prescrivait et le pharmacien exécutait une 'ordonnance'. Maintenant le contrôle est inversé : le médecin prescrit le produit promu par le pharmacien et son arme marketing de promotion massive.

Tout le système médical est corrompu par manque de règles éthiques pertinentes face à des empires industriels capables de mobiliser des milliards pour la promotion de leurs produits et d'acheter la parole de dealers d'opinion avec toutes sortes d'astuces psychologiques (financières et autres).

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

Suivre UnAirNeuf.org >

Google

Related Posts with Thumbnails

Google automatic translation